«Leave no trace », pour un voyage sans impact
kevin-borrill-479868-unsplash.jpg
Photo - Kevin Borrill

En août dernier, des habitants de l’île de Skye, réunis en association, ont investi le « Fairy Glen », ou « Vallée des fées », un lieu touristique populaire, afin d’en retirer les innombrables tas de pierre installés par les visiteurs au fils des années.

Cette action pour le moins radicale et quelque peu impopulaire émanait en réalité d’une opposition grandissante : d’un côté, il n’est pas nouveau pour les touristes de chercher à marquer leur passage sur un lieu dont la beauté et la « magie » inspirent, afin de dire au monde qu’ils « étaient là ». De l’autre, les résidents et amoureux de la nature nous interpèlent sur la nécessité de conserver des sites naturels comme le Fairy Glen en l’état, attirant notre attention sur les dangers d’érosion, mais aussi pour les personnes, liés au déplacement de ces pierres.

Quoi qu’il en soit, l’Ecosse est une destination plus que jamais populaire, figurant régulièrement parmi les plus beaux pays de monde (encore mentionnée récemment dans le « 2019 Best in Travel » du guide Lonely Planet). Mais l’Ecosse est un petit pays, sa beauté naturelle est menacée si nous y déposons tous notre trace.

Ailleurs, à Paris on retire les cadenas d’amour du Pont des Arts. En Thaïlande, la plage de Maya Bay, sur l’île de Ko Phi Phi Leh, célèbre décor du film « La Plage » de Danny Boyle, est désormais intégralement fermée au visiteurs, et ce jusqu’à nouvel ordre afin de permettre à sa faune et à sa flore de se régénérer.

J’ai récemment entendu parler d’une initiative nommée « Leave no trace » aux Etas-Unis, (en français, « Ne laisse aucune trace »), un programme visant à inciter les visiteurs des parcs nationaux américains à réduire l’impact des activités touristiques et de loisirs sur l’environnement naturel. Parmi les principes éthique qu’il s’attache à promouvoir, ce programme nous incite notamment à ne produire aucune trace numérique de notre passage, en évitant par exemple l’ajout de tags géographiques sur nos publications Instagram.

Sur ce sujet, je vous recommande le très court documentaire ci-dessous, crée par l’excellente chaîne Youtube VOX, et intitulé « Que se passe-t’il quand la nature devient virale ? » (sous-titré).

Ainsi, si vous projetez de visiter cette belle Ecosse, et je ne peux que vous y encourager, il est plus que jamais essentiel de garder cette idée ne laisser aucune trace à l’esprit, pour un voyage à l’impact le plus réduit possible.

Ne pas laisser de trace, c’est :

  • Ne pas déplacer les pierres et autre éléments sur les sites naturels.

  • Ne pas s’aventurer en dehors des chemins de randonnée pour ne pas déranger la faune sauvage ni détériorer la flore.

  • Emporter l’ensemble de ses déchets avec soi, et les recycler autant que possible.

  • Se renseigner sur les musées, visites, hôtels et opérateurs certifiés « Green Tourism », tels que E-City Chauffeur. Ces derniers sont tenus d’adhérer à des pratiques environnementales strictes visant à proposer un tourisme des plus durables.

  • Eviter d’apposer un tag géographique aux photos publiées sur les réseaux sociaux comme Instagram. La popularité de l’Ecosse vient aussi de ses mystères et de ses légendes, et dans un monde où la connaissance est au bout de nos smartphones, il est plaisant de se dire que l’Ecosse regorge encore de secrets. Il serait dommage de tous les dévoiler.

N’hésitez pas à nous contacter et à nous faire part de vos impressions et de vos idées quant à cette problématique. Une approche touristique plus responsable est aujourd’hui nécessaire, en Ecosse et ailleurs. Dans le cadre de notre engagement pour un voyage durable et de notre certification « Green Tourism Gold », nous sommes attachés à promouvoir un voyage à l’impact le plus réduit possible lors de nos circuits en Ecosse.

Nicolas Loisel
Visites en français à Edimbourg
tim-martin-402266-unsplash.jpg
Photos : Tim Martin

Si elle compte un quartier résidentiel nommé « Little France », aux abords du château de Craigmillar, la capitale écossaise s’avère aussi une foisonnante petite enclave francophone au sein de ce beau pays. Et oui, à Edimbourg, adieu les visites guidés basiques et ennuyeuses ! Et bienvenue aux circuits originaux et activités mémorables. Le tout en français !

E-City Chauffeur - Circuits privés et sur mesure en Tesla

20171202102744.jpg

Votre serviteur ! Découvrez Edimbourg, les Highlands et les secrets de l’Ecosse en compagnie d’un guide passionné, et à bord d’une magnifique Tesla Model S. Certifiée « Green Tourism Gold », l’entreprise s’attache avant tout à proposer des circuits respectueux des paysages de l’Ecosse et à promouvoir des pratiques responsables.

Circuit découverte d’Edimbourg en berline électrique premium Tesla - 4h - 195£

Cobbles Tales - Circuits architecturaux

Olga.jpeg

« Cobbles », ce sont les « pavés » en français. Sous les pavés d'Edimbourg, maintes histoires et anecdotes se cachent au creux de l'architecture unique de la vieille ville. Proposant un circuit guidé à pied à travers les rues et allées centenaires, et animé par un guide spécialiste, Cobbles Tales s'attache à proposer un vision globale de l'histoire des bâtiments de la ville, en les replaçant dans leur contexte historique et social. Fascinant, ludique et enrichissant.

Sur les traces d'Harry Potter avec Sarah de French Kilt

C'est encore Sarah et son éloquence légendaire qui décrieront le mieux cette belle visite sur les pas du célèbre magicien :  « C’est à Edimbourg que J. K. Rowling a écrit les aventures de Harry Potter, et la ville en a précieusement gardé les souvenirs. Lors de notre visite, nous traverserons le centre-ville à la recherche des lieux qui ont inspiré la romancière pour créer l’univers magique de Harry Potter. Nous irons de château en tombe mystérieuse et vous pourrez même poser vos mains dans celles de J. K. Rowling. N’oubliez pas votre baguette magique ! »

Inspired By Scotland

D.CHESKIN 9.jpg

Richard et Quentin sont deux passionnés inspirés par l'Ecosse. Ils vous proposent de faire de votre séjour à Edimbourg un moment privilégié pour d'authentiques rencontres. Une dégustation de charcuteries écossaises, fromages locaux dans une micro-brasserie, cela vous tente ? Et qui n'a pas rêvé d'arpenter les rues de la capitale lors d'un circuit gastronomique ? Et le soir, une rencontre avec une joueur de cornemuse, dans un atelier de kilt, le tout couronné d'une dégustation de whisky... Que demander de plus ?

Secrets d’Edimbourg - A travers les « closes » et ruelles cachées de la capitale

En compagnie de Katia, guide conférencière, découvrez Edimbourg et ses secrets. Katia vous propose de découvrir les endroits emblématiques mais aussi les lieux moins connus de la Vieille Ville et de la Nouvelle Ville ; plusieurs visites sont ainsi possibles. Le riche patrimoine historique et culturel d’Édimbourg a beaucoup a vous offrir ! Une visite passionnante et des anecdotes à foison vous attendent.

Hi Amy - Expériences insolites et visites fantômes

Amy vous accueille pour des visites insolites, conçues comme des expériences à part entière. Ces parcours interactifs, le long des méandres des ruelles d’Edimbourg, vous emmène sur les traces des fantômes de la capitale écossaise. Qui osera franchir cette porte à la limite entre le monde des vivants et des morts ? Donc soyez prêts, soyez braves, une chose est sûre : vous ne ressortirez pas indemnes de ce tour !

Tours & Détours d’Edimbourg

Karine, dans les rues de la vieille ville, saura vous conter les maintes anecdotes historiques parsemées aux recoins des « closes », ces petites ruelles où autrefois s'entassaient la population de la capitale. Le passé rencontre le présent, éclairé par le siècle des Lumières écossaises. Visites privées possibles. 

Ooh My World - Boutique de voyages

Au delà d'Edimbourg, n'oubliez surtout pas d'aller faire un petit tour vers les Highlands, les hautes terres d'Ecosse. Ooh My World, vous propose des auto-tours avec itinéraires crées sur mesure par une passionnée de l'Ecosse. A souligner une excellente démarche environnementale, visant à la promotion d'un tourisme responsable, s'attachant aux respect des lieux. Ooh My World reversera d'ailleurs le montant de ses bénéfices à une association caritative locale, afin de préserver le patrimoine de l'Ecosse. 

Un peu d'inspiration... s'il en manquait.

Visionnage impératif, cet épisode de l'émission « Echappées Belles » achèvera de vous convaincre de visiter notre beau pays.

Nicolas Loisel